Les sélections 2015 et 2016: notre avis...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les sélections 2015 et 2016: notre avis...

Message par gamin le Lun 12 Oct - 9:33

Salut à tous,

Comme promis, nous avons pris un peu de temps pour parler de la sélection 2015 et de la future sélection 2016. En préambule, je tiens à dire que la recherche du consensus entre nous tous est toujours laborieux et il est difficile de garder tout le monde autour de la table. Ce n’est pas un reproche, il nous est aussi difficile de lire les centaines de ligne sans trouver une voie intermédiaire. Peut-être que cette étape doit intervenir un peu plus tard en faisant évoluer la solution retenue… cependant, il nous apparaît important de vous donner dès à présent notre première approche car elle nous apparaît être une solution saine qui rassemblera la communauté.

La sélection 2015 a été, pour nous, une aventure vraiment formidable. Nous avons envisagé nos équipes ensemble et nos discussions nous ont permis, à nous deux, de vous proposer un programme commun et surtout une approche du travail en équipe. Vous nous avez fait confiance en nous élisant capitaine et nous vous en remercions. Nous avions pris le parti de sélectionner ensemble 10 joueurs et de ne procéder à une répartition par équipe que dans un second temps. Ainsi nous nous étions vraiment attacher à trouver une liste de joueur commune. C’était une étape importante de notre travail car elle a vraiment scellé cette base de “délégation française”. Au delà de ça, nous avons aussi compris peu à peu que les joueurs solo masters faisait partie de cette délégation. Nous pensons vraiment que cet état d’esprit a joué pour la suite.

Il nous a fallu ensuite répartir les joueurs entre deux équipes. C’est à partir de là que le travail de répartition s’eséloignésNous étions, à notre sens , libre de monter des équipes sans avoir peur d’être taxé de “copinage”. Les dix étaient choisi en amont. Il apparaissait désormais plus simple de répartir ses joueurs suivant nos affinités. Nous sommes donc arrivés à une équipe sud et une équipe nord logiquement. Les deux équipes étaient équilibrés et les joueurs de chaque équipe avait des vrais possibilités de se voir entre eux, sans pour autant être dans une équipe de “club” ou de “région”. Ces choix nous ont vraiment aidé, malgré le fait d’avoir des joueurs éloignés, à construire des équipes homogènes et solidaires. Nous savions que ces choix ne ferait pas le consensus au début car nous n’avions pas fait l’équipe “all-star” que beaucoup attendaient. C’était un pari mais nous pouvons vous assurer qu’une fois sur le terrain, nous avons compris que nous avions fait le meilleur choix.

Une de nos craintes était qu’un joueur craque et s’enfonce dans une spirale de défaites. On sait qu’un joueur qui craque, c’est suffisant pour transformer l’aventure en une grande débandade. Le WTC est un tournoi sous grande pression, où seuls les joueurs habitués aux tables finales pourront sortir la tête de l’eau. Nous jouons chaque partie contre de très bons joueurs. En 2015, les deux équipes ont gagné les premières rondes. Ceci a eu pour conséquence d’avoir pu affronter certaines des meilleures équipes mondiales. La pression est d’autant plus forte. Chaque partie a comptée et le soutien de tous a été très fort. Ca n’a été que quelques phrases entre deux jets de dès mais elles nous ont aidés à arracher plusieurs parties sur le fils. Même lorsque nous avions gagné trois parties, c’était important de soutenir un membre de la délégation, que ce soit quelqu’un de son équipe ou quelqu’un de l’autre équipe. Nous vous l’avons également déjà dit, à quel point cela avait compté pour nous, mais avoir une communauté unie nous a vraiment aidé.

Alors voici 2015 passé, avec deux équipes qui ont fait deux belles performances. L’équipe Obelix est allé très loin avec un 4-2 et plusieurs adversaires très bons (Finlande, Italie et Allemagne). Asterix est en haut du classement des 3-3 avec un excellent SOS et trois défaites contre des adversaires redoutables (Australie, Angleterre et Canada). Ces résultats sont le fruit d’un dur travail de l’ensemble de la délégation. Nous considérerons que ce succès est aussi dû au système de sélection.

Alors forcément, nous avons envie de reconduire un système et des équipes qui gagnent. Mais il faut aussi se tourner vers le futur; le nombre croissant de bons joueurs impose des changements pour l’avenir. Il faudra trouver les solutions pour départager dans un milieu où le niveau se resserre. Nous pensons néanmoins que malgré l’augmentation du nombre de candidats, la solution A est encore la seule solution viable pour 2016. Le nombre de joueur ayant montré de bons résultats dans la durée est encore gérable et il reste vital de monter des équipes solides.

Nous croyons fortement en la capacité des candidats à choisir les capitaines regroupant le plus de qualités nécessaires à ce poste. Nous croyons aussi en la capacité des capitaines élus de choisir les meilleurs joueurs parmi la communauté française. C’est au final l’essence même de cette solution: des équipes nationales composées des meilleurs joueurs français.

Nous ne rejetons pas tout des autres solutions. Nous aimons dans le choix de sélection par équipe le fait que chacun puisse défendre sa place. Nous aurons besoin à terme de trancher grâce à la table. Cependant, nous pensons que cette solution ne devrait pas être mise en place sans cadre organisationnel stable (organisation, arbitrage, etc). Ce gros pré-requis est nécessaire et nous espérons qu'un tel cadre verra le jour durant l’année. Sans cela, nous pensons qu’une qualification par équipe, sans cadre clair et ouvert à tous ne permet pas de s’assurer que les équipes, notamment l’équipe “espoir” puisse performer au delà de ce qui est obtenu aujourd’hui. Nous devons viser désormais le 4-2 minimum pour les deux équipes et nous cherchons le système qui sera le plus apte à y arriver. Malgré un nombre de joueur croissant, dont beaucoup mériterait le départage par la table, nous pensons que la solution A reste encore cette année la seule solution pour garantir un résultat en évitant la dilution des talents dans plusieurs équipes.

La communauté est divisée sur la solution à adopter et nous sommes désolé que le débat soit juste une confrontation de solutions. Cependant, nous avons l’impression que le problème est pris à l’envers. Nous faisons notre choix en considérant les mauvais coté du système qui s’opposent au notre. Oui le système adverse a des bons cotés mais nous ne le choisissons pas parce que ses faiblesses nous paraissent plus importantes que ses points forts. Il est important de préparer un mode de sélection par équipe en se rappelant de ce qui a marché dans la solution A et ne pas se limiter à une simple confrontation d’équipes. Nous avons imaginé une solution mixte mais elle nécessite, comme la solution D, une structure plus solide et de définir de nombreux détails pour garantir sa réussite.

Nous sommes très heureux de voir autant d’énergie actuellement déployée pour le WTC 2016. Nous espérons de tout coeur que cela continuera même après que les équipes soient formées qu’importe la manière de sélection. De grands chantiers sont entamés mais nécessitent toute notre énergie : association WTC, sponsors, classement français, etc. Et si nous arrivions à unir notre énergie, les possibilités seraient immenses. Nous pourrions même imaginer un WTC organisé en France dans les prochaines années...

Feyall, Gamin,

gamin

Messages : 84
Date d'inscription : 06/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum