Une proposition d'évolution de notre mode de sélections à venir...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une proposition d'évolution de notre mode de sélections à venir...

Message par gamin le Lun 12 Oct - 12:45

Salut à tous,

Me revoilà avec quelques propositions à faire dans le tumulte des débats. J’ai déjà sondé quelques personnes sur de nouvelles propositions et même si le compromis semble difficile, je pense qu’il faut travailler ensemble sur une solution mixte entre les solutions proposées, notamment la solution A et la solution D qui sont les solutions les plus défendues. Comme évoqué dans notre bilan avec Feyall, il me parait difficile de nous mettre d’accord aussi rapidement sur un autre système de sélection pour 2016. Nous avons tous un avis très différent et parfois très tranché sur la façon dont on devrait faire ses sélections et je pense que malgré l’aspect cordial de nos discussions, nous sommes loin de ce que l’on pourrait appeler une négociation sur les forums. Je souhaite donc ouvrir ici la porte à une solution mixte A/D qui respectent les principes défendus par les deux solutions.

Si on s’attache à ce qui est important et ce qui marche, nous pouvons chercher ensuite un nouveau système mixte qui respectera le fonctionnement. Alors voici mon analyse personnelle de ce qui est important dans chaque système.

Le système de sélection actuelle est apprécié pour deux choses. La première est la notion de sélection “nationale”. Les équipes sont composées par des capitaines, avec l’avis d’un conseil des sages, en choisissant aussi justement que possible, les meilleurs joueurs de notre communauté. On se retrouve ainsi avec des équipes composés de joueurs de toutes les régions et chaque région a son petit champion a soutenir. La seconde est que la perte de bons talents est très faible. Certe, il est très difficile de juger à un instant de juger de qui sont les meilleurs, notamment pour les dernières places de la sélection (du 8ème au 10ème en général) mais nous n’avons jamais eu un mec débarqué sans un niveau convenable lors de l’année de la sélection. Il parait donc important que ces deux aspects soient respectés dans un futur système. La communauté française ne veut pas envoyer n’importe qui au WTC et nous voulons les meilleurs pour aller défendre nos couleurs. Nous avons fait un premier saut dans le classement cette année avec une barre désormais assez haute (être au pire dans les 3-3 avec un très bon SOS, soit arrivé au premier tier du classement).

Le système de sélection actuelle a également démontré qu’on était capable de souder les équipes malgré leur diversité géographique. Il y a encore du travail sur cet aspect et les futures structures organisationnelle vont devoir aider et proposer des actions significatives pour aider les capitaines à construire l’esprit d’équipe.

Parlons désormais de la D et de ce qui nous plait dans cette solution: clairement nous avons là la possibilité de départager des joueurs de niveau équivalent sur la table. Nous savons pertinemment que le choix de certains joueurs est compliqué car les niveau se resserrent d’année en année. La table, sans jugée de la différence de niveau presque minime entre deux joueurs, est un moyen de départage sans appel. Nous avons également la possibilité de vérifier le niveau moral de l’équipe avant de partir au WTC. Joinville était une première: un pseudo-test des équipes et a permis à Asterix de remettre en cause un système de notation foireux et des notations de match-up faussée, mettant à tort en confiance les joueurs. Obelix en a tiré également des conclusions importantes.

Ce système, qui n’est pas encore tester pour notre jeu apporte des éléments de réponse aux problèmes évoqué avec la solution A. Mais il gomme en grande partie certains aspects qui sont cher aux défenseurs de cette solution.

J’en arrive donc à me dire qu’une opposition systématique des deux systèmes chaque année ne peut pas être bon pour notre communauté. Il s’agit tellement d’un conflit sur des valeurs que nous sommes, tel des politiciens, en train de faire une guerre de communication, chaque année pour faire gagner sa solution. Il n’y a pas de proposition concrète de solution intermédiaire car chacun s’appuie sur son vécu, les principes de sélections dans les autres jeux et des principes moraux qui exclue obligatoirement la solution opposée.

Parlons également d’un échec possible d’une solution autre que A avec une équipe qui se rate. C’est déjà arrivé, mais le système A a aussi démontré que ca pouvait très bien marcher. Que ce passerait il si un système totalement différent échoué au premier coup? Nous aurions une majorité de joueurs non intéressés qui repartiraient sur la solution A, alors que la solution D est peut-être juste à affûter. La solution que nous devons proposé doit passer par une évolution progressive. Je comprends qu’on ne doit créer un système intermédiaire bancal mais nous ne devons pas faire un yoyo perpétuel entre deux solutions radicalement opposées.

Je cherche donc une solution intermédiaire, qui sera forcément pas simple. Mais quelle solution est simple quand on voit une solution A où personne ne parle de l’interaction conseil/capitaine ou des détails de la sélection comme des questionnaires (canada) ou le remplacement, ou quand on voit une solution D qui ne spécifie pas encore le règlement du tournoi ou les critères de construction d’une équipe? Donc oui il doit exister des solutions intermédiaires, oui elles sont compliquées et mérite un travail de fond, mais elle ne méritent pas d’être écartées au profit de nos systèmes opposés actuels qui sont loin d’être simple.

Alors pour résumé, je cherche à faire un travail pour garantir:
_Des équipes formées nationalement,
_Une concentration des talents,
_Un entraînement et un critère final de sélection qui soit une table de jeu,

Ce qui implique, à mon sens, que le système de construction d’équipe soit proche du système actuel mais que le système inclut une mise en compétition de plusieurs équipes capables. Depuis cette année, les capitaines ont construit en binome les équipes, en jugeant du niveau et de l’aspect humain pour faire des équipes fortes et solidaires. Ce travail est facilité par un nombre de joueurs capables proche du nombre de place (12 ou 13 joueurs pour 10 places). Le nombre de joueurs capables pour 2016 est un nombre très subjectif. Certains parleront de 20 joueurs, d’autres parlerons de 13-14 joueurs. Nous pouvons donc estimer que construire 3 équipe fait courir peu de risque cette année alors que construire 5-6 équipes ouvre la porte pour emmener un joueur un peu plus faible. Nous devrions parler de ce risque de “maillon faible” dans une équipe et du risque que cela implique. Actuellement ce cas s’est déjà présenté plusieurs fois. Chaque année, des équipes fortes tombent au WTC parce qu’un seul joueur ne se montre malheureusement pas à la hauteur. Hors il est clair qu’il faut que nos système puisse minimiser ce risque. Bref, aussi compliqué que soit cette construction d’équipes, qui cependant aurait l’avantage de pouvoir être à géométrie variable puisqu’il suffirait de travailler un peu pour l’adapter à un nombre de candidat viable plus important. On pourrait imaginer 4 équipes un jour si il y avait vraiment un niveau très rapproché des joueurs du haut niveau compétitif français.

Mon idée était donc de construire cette année 3 équipes costauds et de les départager le plus tard possible pour générer une compétition interne et garder les joueurs motivés. Cette réflexion reste ouverte car je n’ai pas encore arrêté mon point de vue sur la façon dont départager ces équipes. Pour moi, il s’agit de réaliser le départage sur plusieurs rondes et pas un seul match pendant un tournoi. Il faut faire varier les conditions tel que l’équipe qui commence, le joueur proposé en premier, les terrains, ect… Cela implique de jouer au minimum 2 manches gagnantes mais pourquoi pas aller jusqu’à 3 manches gagnantes avec un week-end intense pour tester la solidité des joueurs. Une autre solution est d’organiser sur un week-end, pour 3 équipes, 6 manches lors desquelles chaque équipe joue 4 manches/2 contre chaque équipe avec inversion équipe A/équipe B pour le TOS.

Il faut évoquer la construction d’équipes: Sur quelle base les capitaines peuvent sélectionner les équipes et comment départager les conflits d'intérêt? Doit-on privilégier la communication et la construction d’équipes en commun comme 2015 ou faut il ordonnancer (équipe élite, équipe espoir A, équipe espoir B, ect…)? Doit on préparer comme en 2015 une première liste dans laquelle les capitaines piochent? Sur quel critère (résultats, vote d’un conseil + capitaine, questionnaire, au jugé en discutant ente capitaines)?

Alors clairement les choses ne sont pas évidentes. Mais on s’aperçoit ici qu’on commence à transiter vers une solution intermédiaire entre A et D. Le nombre limité d’équipes évite la dispersion des talents mais ouvre déjà la possibilité à 15 joueurs et non 10 joueurs d’aller au WTC, en se battant sur la table. On garde le principe d’équipes nationales à mon sens même si à terme, le regroupement des joueurs par affinité fera qu’on retrouvera des gens de même club dans les même équipe (comme 2015). Cependant, on fixe des règles pour forcer à monter des équipes très fortes. Pour exemple, au lieu que Paris et Toulouse montent des équipes de club, une limitation à 3 équipes aurait pour avantage d’imposer à Toulouse et Paris de regrouper leurs meilleurs talents dans une seule équipe.

Je le redis: une confrontation de solutions ne donne rien de pertinent. La solution A est bonne mais nous devons anticiper le fait que le niveau français se resserrent et que les choix viables de joueurs pour constituer les équipes sont de plus en plus nombreux. La solution D ne permet aucunement de piloter une amélioration des résultats de la France année après année à mon sens et nous risquons d’avoir une équipe 2 qui finit en fond de classement là où nous avons prouvé cette année qu’un travail d’équipe peut garantir un 3-3 au minimum.

Voilà mon avis. Si il n’y tenait qu’à moi, je déciderais direct de ne pas passer par vote et de regrouper au sein d’un groupe de travail 4 à 5 personnes légitimes aux yeux de la communauté pour préparer une sélection de ce type, capables de compromis et de consensus.

gamin

Messages : 84
Date d'inscription : 06/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum